digiFilm Y35, un "fumeux" concept photo par Yashica

news

#1

Pour de nombreux photographes, Yashica est une marque japonaise iconique de la photographie des années 1960-70. Renommée pour ses boîtiers bi-objectifs, la firme a également connu un moment de gloire avec l’Electro 35. Et justement, c’est une version numérique qui revient aujourd’hui sur le devant de la scène.

Lire la suite sur le site…


#2

On peut plutôt voir ça comme un jouet du coup. Le principe est sympa, c’est pas hors de prix mais ça reste un jouet. Le projet est déjà largement financé !!
6 150 882 HK$ ( = 660 000 € ) reçus sur 800 000 HK$ ( 86 000 € ) attendus


#3

Précision : l’objectif “35 mm f/2,8” (4,6 mm f/2,8 en focale réelle) est à ouverture et mise au point fixes, réglé sur la distance hyperfocale de 2 mètres, ce qui explique la mise au point “de 1 m à l’infini”.

L’ISO indiqué sur les cartouches n’est représentatif que de la quantité de grain apportée en post-traitement : l’appareil étant automatique avec le temps de pose choisi par l’utilisateur et l’ouverture fixe f/2,8, la seule variable d’ajustement pour obtenir une exposition correcte est l’amplification ISO (sensibilité) donc celle-ci ne peut pas être fixée par la cartouche.


#4

Pour les ISO automatiques, c’est à voir. Toujours dans cette logique de contrainte, Yashica pourrait bien ne pas proposer des photos correctement exposées si la lumière n’est pas idéale. Je n’en suis pas certain et je ne serais pas étonné de découvrir que le digiFilm bride bel et bien la plage ISO à 200 par exemple pour le ISO200 Ultra Fine ! Pour le 1600ISO, on peut espérer que toute la plage soit disponible. À tester donc !


#5

Le cap du million de dollars US a été franchi mais de plus en plus de contributeurs signalent le projet à Kickstarter. Un exemple :

I have also reported this project to Kickstarter, which has a rule stating that “Projects can’t mislead people or misrepresent facts.” This project does both.

The creator location is misrepresented as “Tokyo, Japan.” I find no record of any Tokyo, Japan offices of the Hong Kong based MF Jebson Group, which has owned the Yashica brand name since 2008.

The video, at 0:52, displays text that reads “YASHICA…Japanese Camera Brand…Since 1949” and shows a lens trim ring imprinted with “JAPAN.” The voiceover is also in Japanese. Again, the creator is a Hong Kong based company.

At 0:30 in the main promo video, the model is shown pretending to focus a lens. A diagram on the campaign page reads “light…is auto-focused by the lens.” These are (successful) attempts to mislead people into believing that this camera has a focus mechanism.

The sample photos that were not taken by this camera, and could not have been for reasons that Cyrus clearly explained below. They are a blatant attempt to misrepresent what this camera would be capable of.

The creators have not shown a prototype of the project as required by Kickstarter. Yet, two days ago, they claimed to have a “working prototype [based] on the specification we shown in the campaign page.” Repeated requests for photos of that prototype, or sample images taken with that prototype, have been ignored.

People have been patient, polite, and reasonable, but the sponsors have not brought their project into compliance with Kickstarter rules.

Source : https://www.kickstarter.com/projects/1940283777/expect-the-unexpected-digifilmtm-camera-by-yashica/comments


#6

Kickstarter nous apprend que la personne derrière le projet Yashica est un certain Wong Shu Kin Freeman :

https://www.kickstarter.com/projects/1940283777/expect-the-unexpected-digifilmtm-camera-by-yashica/creator_bio

Wong Shu Kin Freeman est un homme d’affaires de Hong Kong. Il dirige la société Momax Technology Limited, établie à Hong Kong et dotée d’une usine et d’un centre logistique à Shenzhen (une ville industrielle de dix millions d’habitants, située dans le sud de la Chine continentale, juste au nord de Hong Kong).

Momax Technology Limited est spécialisée dans les accessoires pour téléphones portables.

http://www.momax.net/


#7

La presse tire à boulets rouges sur ce projet, n’oubliez pas de préciser le prix ça remettra les choses dans l’ordre… Sur Kickstarter l’appareil est vendu autours de 150€ avec les “pellicules”. À ce tarif Il ne faut donc pas s’attendre à un fullframe avec un objo qui rivalisera Zeiss, c’est logique ! Un article mal rédigé qui fausse le point de vue du lecteur…