Futur hybride Nikon : le point sur les rumeurs et spéculations

hybrides
news

#1

Depuis plusieurs années, les spéculations sur un potentiel hybride haut de gamme chez Nikon vont bon train et s’accélèrent ces dernières semaines. La firme, qui fête son centenaire cette année, nous réserverait-elle encore une dernière surprise d’ici la fin 2017 ?

Lire la suite sur le site…


#2

Le soucis de Nikon est qu’il se fournit chez Sony, donc ce sont forcément des capteurs déjà implémentés (24MP APS-C) mais obéit selon un cahier des charges de Nikon.


#3

@Pepou: Il me semble bien que le capteur du 850 est de conception Nikon ( fabriqué dans les usines Sony).
Je pense que Nikon a vraiment une carte à jouer dans le mirrorless. Ils ont un parc optique conséquent et de bonne qualité et on voit que l’argument de compacité des hybrides ce n’est pas vraiment ça. Du coup, je pense que plutôt que de sortir quelque chose qui resemble à un Fuji ou un Sony, ils auraient interêt à sortir un mirorless ayant l’ergonomie de leurs reflex. Ainsi, ils profiteraient deja d’un parc optique top, sans se prendre la tête avec des bagues ET resteraient dans des eaux qui leur sont somme toute assez familières. Sans compter que faire un hybride dans un plus gros boitier permettrait de corriger pas mal de défaut des hybrides actuels.
En tout cas, se lancer dans du APS-C ou FF me parait cohérent, le marché MFT est déjà bien rempli et Panasonic serait difficile à embêter.
Voir un hybride au format d’un 750 pourrait être vraiment super!


#4

Je l’avais indiqué en commentaire à l’article des Numériques relatif aux brevets d’un 52 mm f/1,9 et d’un 36 mm f/1,2 : les formules optiques qui illustrent ces brevets couvrent le 24x36 et pas seulement l’APS-C.

Ce que Bruno Labarbere a pris pour la hauteur du capteur (la grandeur Y que la traduction automatique en anglais qualifie de “image height”) est en fait le rayon du cercle image couvert par l’objectif.

On peut le vérifier aussi avec les angles de champ indiqués dans les brevets : 46° pour le 52 mm et 62° pour le 36 mm, c’est bien du 24x36.

Quant au 24 mm f/1,8, il y a 6 brevets en tout, 3 pour un objectif APS-C et 3 pour un objectif 24x36.


#5

Merci pour la précision …
De toute façon, on pense qu’il n’y a plus beaucoup à attendre pour être fixé :slight_smile:


#6

Un hybride Nikon 24x36 pourquoi pas, mais ils doivent - comme Canon - ménager le reflex et les hybrides et pour l’instant, Nikon reste très fort en 24x36. Vont-ils jeter un loup dans la bergerie ? Un modèle APS-C expert / pro serait déjà intéressant… Mais un choix économique découle aussi : mener de front deux gammes d’optiques APS-C / 24x36… C’est coûteux…


#7

De nombreuses demandes de brevet déposées par Nikon pour des objectifs APS-C et 24x36 à tirage court sont publiées ces temps-ci, il reste à savoir ce qui va en sortir (il y a 2-3 ans, c’étaient des flopées de demandes pour des objectifs pour capteur de 1" qui étaient publiées).

En sus des publications que vous évoquez dans votre article, la demande 2017-129668 publiée le 27 juillet dernier, qui porte elle aussi sur des objectifs à tirage court, inclut comme exemples :

  • un 24-70 mm f/2,8-4 pour capteur 24x36
  • deux 16-50 mm f/2,8 pour capteur APS-C
  • un 13,5-32 mm f/3,5-4,9 pour capteur APS-C
  • et un 30,9-145,5 mm (équivalent 80-400 mm) f/2,8 pour capteur de 1".

#8

Bonjour à tous.

Il m’a semblé avoir lu que Nikon avait déposé une baïonnette AF-z (monture z à tirage court)
Vu ? Pas vu ?


#9

Bonjour, je crois qu’il n’y a rien d’officiel pour l’instant sur cette nouvelle monture Z chez Nikon, ce n’est qu’une rumeur. Mais nous sommes preneurs de toutes les informations :slight_smile:
On en saura peut être un peu plus lors du CP+. Arhtur et Paul s’y rende cette année.