L'astrophotographie au trépied : comment retoucher vos images

article

#1

Dernière partie de cette série d’articles consacrée à la prise de vue astro avec du matériel photo conventionnel (pas de lunette, pas de monture permettant de compenser la rotation de la Terre), nous allons aborder ensemble le troisième temps fort lors de votre projet de prise de vue : le traitement et la retouche de votre photo.

Lire la suite sur le site…


#2

Je rêve ou vous venez de faire un dossier de trois articles sur l’astrophotographie sans même signaler l’existence de l’Astrotracer sur le Pentax K-1 ?!


#3

Bonjour, effectivement, nous n’avons pas parlé de l’astrotracer du Pentax K-1 car nous souhaitions être le plus «générique» possible afin que le plus grand nombre puisse s’essayer à l’astrophoto. Mais, vous avez raison, la fonction est intéressante, mais nous n’avons pas dit notre dernier mot !


#4

Bonne série de tutos ! c’est très bien et suffisant pour appréhender l’astrophoto et arriver à de très bons clichés.

Je ne connaissais pas l’existence de l’Astrotracer de Pentax qui à l’air intéressant. Personnellement j’utilise une monture équatoriale motorisée, plus polyvalente mais plus encombrante et plus chère. Mais en effet début l’astrophoto en parlant directement de ce genre de chose c’est too much pour les gens qui n’y connaissent rien, c’est un univers assez vaste et il faut y aller par étapes.


#5

Hello, c’est Maxime, le rédacteur du dossier
Effectivement nous n’avons pas parlé de l’Astrotracer ni d’aucune solution de suivi permettant de compenser la rotation de la terre, car comme le dit Renaud ou Jeanmick, on y va tranquillement sur cette série; Beaucoup de choses n’ont pas été abordées car l’astrophoto est vraiment une discipline très vaste !

Nous pourrons parler de tous ces moyens comme l’Astrotracer dans d’autres articles concsacrés à l’astrophoto du ciel profond, parce qu’il n’y a pas que lui … La Sky Watcher Star Adventurer, l’iOptron SkyTracker, l’AstroTrac… les montures de voyage ont la cote en ce moment, le marché est fleurissant car les marques sentent que de plus en plus de photographes souhaitent se mettre à l’astrophoto sans prendre de grosses monture classique, comme celle de jeanmick qui doit être une (H ou N)EQ-4 ou 5 ou 6, plus lourdes, moins transportables, mais qui font le job très bien !