PaintShop Pro 2018 Ultimate : une solution complète pour vos photos

logiciels-applications
news

#1

Face à la puissance d’Adobe, la “résistance” s’organise. De nouveaux logiciels comme Luminar ou Affinity Photo émergent et les plus anciens, comme PaintShop Pro, ne cessent d’évoluer et se présentent comme des alternatives plus que crédibles à l’offre Adobe sous Windows.

Lire la suite sur le site…


#2

Bonjour,

Je ne partage pas votre enthousiasme pour la version 2018 de PaintShop Pro,
en effet j’utilise PSP depuis sa toute première édition du début des années 90 (ou peut-être avant, je n sais plus ) vendue en disquette dans un petit livre broché et acheté chez Carrefour pour 15 F.
Depuis je me suis procuré pratiquement toutes les versions, elle marchaient bien, elles permettaient d’aller beaucoup plus vite et aussi bien qu’avec Photoshop grâce notamment à la personnalisation des icones et à une excellente ergonomie.
Hélas depuis le rachat par Corel ça va de mal en pis, chaque version nouvelle amène ses déconvenues, lourdeurs, bogues voire plantages.
La version 2018 a entre autres une gestion catastrophique des fenêtre, ce qui rend le travail très pénible.
Le contact avec le SAV est aussi très pénible et semble ne servir à rien et autéléphone je ne pratique pas suffisamment l’anglais oral pour avoir des réponses satisfaisantes.
J’attends des réponses de Corel à mes questions sur leur système de discussions écrites en français …
Si ça continue ainsi je crois que je vais revenir bon gré mal gré à Photoshop ou chercher autre chose.
Et grand merci pour vos articles


#3

C’est un peu exagéré de dire que PaintShop Pro va de mal en pis depuis le rachat par Corel. Si c’était le cas, Corel n’en vendrait plus et ne sortirait pas une version “améliorée” chaque année ou bien l’abandonnerait carrément. Corel a commencé à donner une orientation “photo” au programme qui était surtout utilisé – et continue à l’être - pour des créations graphiques par une frange importante d’utilisatrices. Les forums de “créations” avec PSP foisonnent sur le net. L’apport “photographique” de Corel va du HDR à la reconnaissance de visage en passant par la gestion de la géolocalisation des photos de même que le traitement RAW, ce qui n’existait pas dans les versions de Jasc. Ce n’est pas négligeable.

En ce qui concerne la gestion des fenêtres, c’est le module de recadrage qui pose problème sinon les autres fenêtres fonctionnent comme avant. Corel a suivi les demandes d’utilisateurs qui préféraient, lors du pivotement d’une photo, que ce soit la photo qui pivote “en live” plutôt que le rectangle de cadrage. Malheureusement, c’étaient probablement des utilisateurs novices ou occasionnels et Corel, voulant augmenter ses ventes, a sans doute cédé à la demande. Je considère moi aussi que c’est une erreur d’ergonomie, du moins dans l’état actuel du programme c’est-à-dire de la façon dont c’est réalisé. Il se peut que ce soit rectifié dans la version suivante.

La majorité des ventes se fait sur le marché anglophone. Il est trop coûteux de soutenir un SAV francophone, à mon avis, ce qui peut expliquer les aléas du système. Je le regrette également.

Il existe à présent un forum indépendant francophone ( www.paintshoppro.fr ) soutenu par des bénévoles.