Sony A7 III

hybrides
test

#1

Sony poursuit son offensive sur le segment des boîtiers à capteur 24x36 avec la troisième génération de sa gamme A7. Après l’A7R III en fin d’année, c’est au tour de l’entrée de gamme d’évoluer de manière assez impressionnante. L’A7 III est prêt à en découdre avec les reflex de sa catégorie.

Lire la suite sur le site…


#2

Que penser , excellent c’est sur. Mais quid de la batterie. Et là, un test amateur US, a plombé l’ambiance. moins de 400 clics, pour 530 Cipa annoncés… Très énergivore l’engin en fait. C’est là que la guerre se joue.


#3

Un test amateur sans fournir de lien ou de nom de site…

01net indique :
"Pour vous donner un cas d’usage, j’ai shooté 650 images pendant la phase de prise en main (en RAW+Jpeg, soit 1300 fichiers) et la batterie était toujours à plus de 70% car j’ai shooté beaucoup de rafales. "


#4

Bonjour,
Pour avoir testé l’appareil pendant plusieurs journées et en utilisant essentiellement le viseur électronique (avec pas mal de rafales moins gourmandes en énergie par rapport au nombre de vues) et j’ai largement dépassé 600 vues et le A7 III en avait encore “dans la batterie”. Honnêtement, la nouvelle batterie NP-FZ100 change radicalement la donne et permet même à Sony de creuser l’écart avec les autres fabricants d’hybrides comme Olympus, Panasonic ou Fujifilm.
Attention, on reste toutefois en dessous des autonomies des reflex équivalents qui peuvent “tenir” 900, 1000, 1100 sans vues sans sourciller. Toutefois les progrès sont considérables.