Yashica sur le point de revenir sur le devant de la scène ?

news

#1

Après les rumeurs de retour de la marque Zenit en 2018 avec un hybride 24x36 mm (soi-disant une déclinaison du Leica SL), voilà que la marque japonaise Yashica fait également parler d’elle.

Lire la suite sur le site…


#2

Je ne comprends pas bien la phrase “Si l’on se réfère aux furtives images du futur produit dans la vidéo, il y a de quoi s’y intéresser.”

De 0:12 à 0:13 (deux plans), on voit leur complément optique pour smartphone.

De 0:03 à 0:05 puis de 0:06 à 0:08 puis de 0:17 à 0:18 et enfin de 0:21 à 0:22 on voit un télémétrique argentique qui ressemble fort à un Yashica Electro.


#3

Le Mat 124 fut un de mes premiers appareils. Je “l’adorais”. C’était à la fin des années 70. Sauf erreur…


#4

Je reviens sur mon commentaire précédent après avoir téléchargé en 4K les différentes vidéos postées sur YouTube par le nouveau Yashica et extrait certaines trames. Vous aviez raison et j’étais passé à côté de ce qui suit.

YASHICA Official a publié trois vidéos sur YouTube, deux début août et une à la mi-septembre.

Les deux premières vidéos laissent voir un Yashica Mat, un Yashica Electro 35 GSN et le complément optique pour smartphone que Yashica commercialise sur son site. La dernière vidéo figure le complément optique (très brièvement) et un appareil de style télémétrique. Cet appareil * * * n’est pas un boîtier Yashica de l’époque argentique ***.

Il ressemble au Yashica Electro 35 GSN, ci-dessous un extrait d’une des vidéos du 8 août dans laquelle figure ce dernier :

Mais il en diffère aussi, ci-dessous l’appareil-mystère :


  • la griffe porte-accessoire a des parois plus hautes, plus épaisses, une paroi sur l’avant (au lieu d’être ouverte) ; son fini est sommaire
  • le fini du levier autour du déclencheur paraît lui aussi sommaire
  • le nom Yashica figure sur la partie argentée de la face avant, pas sur la cuirette
  • la fenêtre au centre est quasiment carrée au lieu d’être très rectangulaire
  • les inscriptions sur l’objectif sont plus proches du centre optique, avec un tronc-cône noir entre elles et le fût de l’objectif
  • l’inscription en bas et à droite (quand on regarde l’appareil l’objectif face à soi) est beaucoup plus longue que “GSN”
  • l’appareil semble plus petit qu’un Electro 35.

La finition sommaire, les reliefs épais font penser à du bas-de-gamme en plastique injecté.

Si tel était le cas, ce serait “Beaucoup de bruit pour rien”.